Menu2foisbon



Il existe un outil calculateur de carbone et un accompagnement à disposition de toute restauration collective, qui permet un réel impact dans les assiettes et sur l'empreinte carbone d'un repas. Créé par l'association SYNETHIC et la clinique pasteur de Toulouse, baptisé Menu2foisbon, le dispositif permet de faire évoluer les pratiques dans tous les types de cantines, de l'école à l'entreprise. Et on l'a ramené au Pays Basque... 


La restauration collective en France sert 8 millions de repas par jour, 3 milliards par an. Pas rien, elle constitue un formidable levier d'action sur l'alimentation et l'environnement. La cantine d'une école, d'un hôpital, d'une entreprise peut dans les choix de ses aliments, leur provenance, leur saisonnalité avoir un impact sur la santé, et l'environnement. Le Menu2foisbon accompagne les restaurations collectives dans cette démarche, dans de nouvelles pratiques d'alimentation responsable en faveur du développement durable. Certaines villes comme Biarritz, ont même fait de cet outil plus qu'un événement, un levier pour agir sur le contenu des assiettes, leur fraîcheur, la provenance des aliments, le changement des pratiques. 


Quelle est l'histoire derrière Menu2foisbon ?

Tout a commencé en 2015. La clinique Pasteur a souhaité lancé un menu bas carbone à l'occasion de la COP21 pour agir en faveur de l'environnement. 1250 repas ont été construits avec une économie de 35,9% de CO2, soit 204,8 kg. Notre association SYNETHIC s'est emparée du sujet sur le territoire afin de multiplier cet effet, étendre ce dispositif dans plusieurs restaurants d'entreprises et cantines scolaires sur la métropole toulousaine. C'est 40000 repas bas carbone qui sont servis, soit 38 tonnes de CO2 d'économie. 40000 repas que nous avons construits avec des diététiciennes. 

En 2017, lors de notre bilan, nous décidons de rebaptiser le menu bas carbone, qui ne parle pas. Le menu devient le Menu2foisbon, bon pour soi et pour la planète. C'est un menu qui a du goût, qui privilégie les fruits et légumes de saison issus d'une agriculture limitant ou évitant les engrais et pesticides, et qui soutient les producteurs locaux. En 2017, nous ouvrons le dispositif hors métropole toulousaine. Des villes comme Biarritz et Montpellier rejoignent le dispositif. L'objectif des 100 000 repas a presque été atteint. 80% de produits locaux, 100% de fruits et légumes de saison, 200 tonnes d'économie de CO2. 

Et en 2018, 190000 repas 2foisbon pour 47 établissements sur toute la France, 400 tonnes de CO2 économisées, 600 tonnes de produits locaux et de saison. Le principe n'est pas une opération Green washing pour faire joli. C'est un cahier des charges où le restaurant s'engage. 80% des ingrédients doivent être d'origine locale, et 100% doivent être saisonniers. Les restaurants s'engagent à participer à l'événement une fois par an. Tous ont réitéré l'événement l'année suivante. Les restaurants collectifs s'en sont même totalement emparés. 

Les établissements sont autonomes pour construire autant de Menu2foisbon qu'ils le souhaitent par la suite et disposent de l'ensemble des outils pour le faire. Biarritz est un modèle là dessus utilisant le Menu2foisbon trois à quatre fois par mois, comme un véritable levier pour constamment augmenter le bio, le circuit court, faire évoluer les pratiques. 




Qu'est ce qu'un Menu2foisbon ? 

Le restaurant s'inscrit et obtient la marche à suivre. Nous mettons à disposition un éco-calculateur de carbone dans lequel il faut entrer les aliments, la quantité, leur provenance, leur saisonnalité. Nous formons à l'utilisation de ce calculateur de carbone. Nous donnons des exemples de menus élaborés par nos nutritionnistes diététiciennes / chefs participants qui permettent de réduire de 30 à 50 % les émissions de gaz à effet de serre. L'association de Nicolas Hulot, Mon restau responsable, ainsi que l'association Bon pour le climat, sont partenaires de l'opération. Il y a véritablement un accompagnement de l'établissement dans la construction de ses menus. Ils ont un kit de communication, des bilans chiffrés à travers leur propre menu, qu'ils peuvent donner à voir à leurs convives. Les restaurants doivent respecter une charte d'engagement. L'opération a lieu habituellement pendant la semaine du développement durable.

Comment une restauration collective peut-elle s'inscrire dans cette démarche ?
L'événement reprend cette année et il est possible de trouver via ce lien (https://www.2foisbon.fr/comment-s-engager) comment s'inscrire à l'opération du 6 juin 2019 dans le cadre de la semaine du développement durable. Ainsi, on obtient gratuitement tout ce qu'il faut pour préparer cette journée.